La Guerre Tombée du Ciel

Auvergne-Rhône-Alpes

seconde Guerre mondiale

Le 16 juillet 1944, au retour d'une mission sur Munich, le bombardier américain B17-G "Denny Boy" (369th BS / 306th BG de la 8th Air Force) touché par la Flak doit atterrir en urgence à Féternes (Haute-Savoie) sur le Plateau de Champeillant. Les neuf aviateurs, capturés par les Allemands, sont libérés par les Résistants qui les cachent et leur permettent ensuite de retourner en Angleterre. 

Depuis la libération de Lyon et de sa région l'activité aérienne à la base de Bron est intense. Après le ballet des unités aériennes qui partant en mission vers le nord pour attaquer les Allemands en retraite, des avions de transport font escale à l'aérodrome. Le 31 octobre 1944, un C47 parti de Bron s'écrase peu après en Ardèche ...

Le 3 décembre 1943, un accident aérien à cause du brouillard va provoquer la rencontre fortuite et funeste entre un pilote allemand Erich Dennhoff, aux commandes d'un D520, et Madame Chatal, épouse d'un prisonnier de guerre français. 

Samedi 2 septembre 1944, alors que la région de Lyon est sur le point d'être libérée, un Spitfire se pose en catastrophe près du cimetière de Tramoyes dans l'Ain. 

Le 12 décembre 1939, le crash de l'avion de transport Wibault 283 "l'Imbattable" dans la Loire, alors que la France est en guerre mais que le front est encore loin de notre région, va susciter un émoi particulier. 

Dimanche 24 octobre 1943, deux Stukas se percutent et tombent sur le territoire de la commune de Chazey-sur-Ain.